Comparatif des matériaux isolants

 

De nos jours, les matériaux qui permettent une bonne isolation sont nombreux, mais présentent tous des caractéristiques variables. Difficile de faire son choix parmi les différents matériaux isolants ! Et pourtant, les différences sont assez marquées d’une catégorie à une autre. Voici un tour d’horizon comparatif de ce que le marché propose le plus communément.

 

Les isolants minéraux

 

Laines et verres

 

Certainement les plus connus, ils se trouvent dans la plupart des maisons des années 1990. Il s’agit de matériaux tels que la laine de verre et la laine de roche ou encore le verre cellulaire. Ils permettent une bonne longévité. Ils offrent une bonne performance thermique et phonique. Bien que très efficaces, ils sont relativement allogènes, notamment durant la pose.

 

Les perlites et vermiculites

 

Ils ont globalement de bonnes performances phoniques, mais une performance thermique assez moyenne. Leur grand avantage réside dans leur longévité hors pair, après un traitement hydrofuge indispensable.

 

Les isolants synthétiques

 

Il s’agit de matériaux d’isolation comme le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé et le polyuréthane.

 

Les polystyrènes

 

Très légers, ces matériaux isolants synthétiques présentent de très bonnes performances thermiques, un peu moindres pour le polystyrène expansé. En revanche, ils sont d’une efficacité phonique médiocre, voire inexistante pour le polystyrène extrudé. Peu résistants au feu, il doivent être utilisés avec un matériau incombustible comme le plâtre ou subir un traitement ignifugé s’ils doivent rester apparents ou être utilisés en extérieur.

 

Le polyuréthane

 

Il s’utilise davantage comme un complément d’isolation, notamment sur les toits et les toits-terrasses. Le polyuréthane peut se révéler toxique en cas d'exposition aux flammes.

 

L'isolant mince

 

Léger, peu épais et très facile à poser, l’isolant mince ne contient aucun produit dangereux pour la santé. Ses performances d’isolation thermique et phonique sont bonnes, même si elles sont controversées en tant qu’isolant à part entière. Son efficacité est reconnue lorsqu’il est utilisé dans les combles pour contrecarrer les effets du vent. Il jouit d’une très bonne longévité, d’une très bonne énergie grise. Il est aussi étanche à la vapeur d’eau.

 

Les isolants naturels

 

Ces matériaux d’origine naturelle permettent une isolation renouvelable, recyclable et sans danger pour la santé. Les plus connus et les plus utilisés offrent de très bonnes performances thermiques et phoniques pour le liège et les fibres de bois. Un peu moindres pour le chanvre. Tous ont une bonne longévité et résistent bien au tassement.

 

Les autres matières restent plus confidentielles sur le marché et leurs rendements sont inférieurs. Citons par exemple la fibre de lin, la laine de mouton, les plumes de canard, la fibre de coco, les panneaux de roseaux, la ouate de cellulose, la laine de coton, la paille de lavande, le torchis ou la toiture végétalisée.

 

Les isolants nouvelle génération

 

Il s’agit des panneaux isolants sous vide (PIV) combinés à des aérogels. Ultra-minces, ils représentent la dernière génération d’isolaion et ne sont pas encore bien présents sur le marché à cause de leur prix élevés. Ils fournissent une excellente performance thermique et une bonne performance phonique. Ils résistent au temps à condition qu’ils ne soient pas percés.

 

Retrouvez un tableau comparatif des différents matériaux isolants: https://isolation.ooreka.fr/comprendre/comparatif-isolants

 

 

Briques de chanvre

Quel isolant est le moins cher

Béton céllulaire

Pourquoi isoler ses canalisations?

Les bénéfices de l'isolation thermique

Brique monomur

Comment calculer

la qualité de l'isolation thermique?

 

Lire

Posez vos questions

Des questions? Des interrogations? Ou des commentaires? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous.

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Ce site opéré par Immodome.fr - 2017 ©

MENTIONS LEGALES